Comment bien choisir son statut juridique ?

Lors du lancement d’une entreprise, vous devez collecter des fonds, engager du personnel, élaborer une stratégie de marketing. Mais avant de faire quoi que ce soit, vous devez choisir un statut juridique bien adapté à vos besoins.

 

Choisir un statut juridique : pour quoi faire ?

Le choix d’une situation juridique aura des implications juridiques et financières importantes pour votre entreprise. De nombreux facteurs (le montant des impôts que vous devez payer et la facilité avec laquelle vous pouvez obtenir un prêt pour une petite entreprise ou lever des fonds auprès des investisseurs) dépendent de la nature de votre statut juridique. Par ailleurs, en cas de poursuite judiciaire à l’encontre de votre société ou entreprise, votre situation juridique détermine votre degré d’exposition au risque.

Choisir entre les différentes structures juridiques

Si vous souhaitez gérer une entreprise à domicile ou si vous êtes l’unique associé de votre structure, vous pouvez opter pour la forme juridique d’entreprise individuelle. C’est la forme la plus simple en matière de situation juridique, et elle vous rend responsable de tous les bénéfices et dettes de votre entreprise.

Le partenariat est indiqué pour les sociétés appartenant à deux personnes ou plus. Cette entité est idéale pour quiconque souhaite se lancer en affaires avec un membre de sa famille ou un partenaire commercial, par exemple pour gérer un restaurant ou une agence ensemble. Ce statut permet aux partenaires de prendre des décisions ensemble au sein de la structure de l’entreprise. N’oubliez pas que vous serez solidairement tenu responsable des décisions et des actions menées par votre partenaire.

Une société à responsabilité limitée est une structure qui permet aux propriétaires ou actionnaires de limiter leur responsabilité personnelle tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Les membres sont protégés de toute responsabilité personnelle à l’égard des dettes de l’entreprise, tant qu’il ne peut pas être prouvé qu’ils ont agi de manière illégale. Une société à responsabilité limitée offre également plus de protection aux entreprises.